Occultisme Esotérisme / Démons et superstitions : Idée générale de la Théologie Payenne, servant de réfutation au système de M. Bekker touchant l'existence et l'opération des démons ou Traité historique des Dieux du paganisme. Rare. | Puces Privées
 personnes aiment cette pièce.

Occultisme Esotérisme / Démons et superstitions : Idée générale de la Théologie Payenne, servant de réfutation au système de M. Bekker touchant l'existence et l'opération des démons ou Traité historique des Dieux du paganisme. Rare.

Pièce vendue

Prix : 650.00
Frais de port : Nous consulter


Description

BINET, Benjamin]

IDÉE GÉNÉRALE DE LA THÉOLOGIE PAÏENNE, SERVANT DE RÉFUTATION AU SYSTÈME DE M. BEKKER TOUCHANT L'EXISTENCE ET L’OPÉRATION DES DÉMONS OU TRAITÉ HISTORIQUE DES DIEUX DU PAGANISME. Par M. B * * *.

A Amsterdam, Chez Jean du Fresne, 1699

1 volume in-12 (13,7 x 8,7 cm) de (10)-227 pages.

Reliure de la première moitié du XVIIIe siècle plein veau blond, pièce de titre de maroquin, tranches dorées, roulettes dorées sur les coupes et en encadrement intérieur des plats. Quelques usures à la reliure, mors partiellement fendus (restent solides), manque à l'extrémité de la coiffe supérieure, coins frottés/légèrement usés. Intérieur frais. Déchirure à un feuillet (pp. 37/38) dans la marge intérieur (défaut d'origine avant reliure, sans manque). Complet.

ÉDITION ORIGINALE RARE AVEC TITRE DE RELAIS.

Ouvrage publié tout d'abord en 1696 sous un titre légèrement différent et avec le nom de l'auteur. Les exemplaires restant ont été remis en vente avec une nouvelle page de titre à la date de 1699 et sans le nom de l'auteur qui est alors masqué sous des astérisques. La pagination est identique et le tirage a pu être comparé, strictement identique.

A titre anecdotique il faut noter qu'il existe au moins deux pages de titres différentes pour cette édition. Elles diffèrent uniquement par le fleuron tandis que le texte est identique (pagination du volume identique également).



« Ce Balthasar Bekker, très-bon homme, grand ennemi de l'enfer éternel et du diable, et encore plus de la précision , dit Voltaire, fit beaucoup, de bruit en son temps par son gros livre du Monde enchanté. Le diable, alors, avait encore un crédit prodigieux chez les théologiens de toutes les espèces, malgré Bayle et les bons esprits qui commençaient à éclairer le monde. La sorcellerie, les possessions, et tout ce qui est attaché à cette belle théologie , étaient en vogue dans toute l'Europe, et avaient souvent des suites funestes. Tous les tribunaux retentissaient d'arrêts portés contre les sorciers. De telles horreurs déterminèrent le bon Bekker à combattre le diable. [...] Dans l'un de ses catéchismes, le Mets de carême 3, il réduisait les peines de l'enfer au désespoir des damnés, et il en bornait la durée , insinuant que l'éternité des supplices est contraire à la bonté de Dieu. On l'accusa de socinianisme, et de cartésianisme , parce que, dans une autre brochure , il avait prétendu que la philosophie de Descartes pouvait s'allier avec la théologie. Son catéchisme fut condamné par un synode. L'auteur s'alla établir à Amsterdam, où il publia , à l'occasion de la comète de 1680, des recherches sur les comètes. [...] Dans le Monde Enchanté, il cherche à prouver qu'il n'y a jamais eu ni possédés, ni sorciers ; que les diables ne se mêlent pas des affaires des hommes et ne peuvent rien sur eux ; que tout ce qu'on dit des esprits malins n'est que superstitions, etc. Les idées lumineuses et philosophiques dont cet ouvrage est rempli ne le garantirent pas de la haine du clergé. Benjamin Binet a réfuté cet ouvrage dans un volume intitulé : Traité historique des dieux du paganisme, avec des remarques critiques sur le système de Balthasar Bekker (Delft., 1696). Ce volume se joint ordinairement aux quatre de Bekker ; il a aussi été imprimé sons le titre L'Idée générale de la théologie païenne, servant de réfutation au système de Balthasar Bekker, etc. (Amsterdam et Trévoux, 1699). (in Collin de Plancy, Dictionnaire infernal citant Voltaire à l'article Bekker).

Benjamin Binet était curé d'Orgeval.

Référence : Yve-Plessis, Bibliographie de la Sorcellerie, n°254 et 255.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.
Plus de photos sur simple demande.


Informations sur le marchand


Partagez cette pièce